Et puis s'en va

Création 2020


Ce projet de création a pris ses racines dans deux envies très fortes de ma part. 

J’avais découvert l’écoute incroyable de ce public singulier qui a la spécificité de rassembler des âges différents, voir extrêmes de la vie, lors de ma première création très jeune public : La Boîte à murmures et qui donne aux représentations un recueillement, une concentration et un état de grâce peu commun. J’ai voulu replonger dans cette curiosité intense et regoûter à cette capacité d’émerveillement des petits et à la grande envie de partage des plus grands. D’autre part, je désirais interroger le chemin des sensations et des émotions. Comment accueillir une émotion ? A quoi ça sert ? Comment la reconnaître ? Qu’en faire ? Que faire quand je suis submergée par elle ? Comment les apprivoiser ? Comment se relaxer et apprendre à mieux dégonfler le ballon émotionnel ? 

J’avais sur ce projet une idée très pédagogique : respirer, souffler, s’étirer…au prise avec leurs émotions, je devais apprendre aux petits à les maîtriser. Comme toujours, je commence par quelques séances de travail avec l’équipe pour tester quelques idées au plateau et je me suis vite rendue compte, en travaillant sur la figure du personnage du tout-petit enfant, qu’il était absurde de vouloir lui « apprendre » à respirer et de vouloir faire de lui un petit yogi : il savait très bien le faire et est très connecté à ses émotions ! J’ai alors totalement changé de point de vue. Et si, au lieu de faire un spectacle pédagogique pour les tout-petits, je le faisais pour les grands ? Un spectacle pour adultes avec enfants accompagnants pour replonger dans le grand bain du souffle vital et primordial et pour réapprendre l’émerveillement et la soif de découverte face au monde… Et c’est le point de départ de cette nouvelle création : Et puis s’en va. 

Valérie Fernandez, metteuse en scène